Paru le 22 mars 2013

GrandEcart_v   Anne-Marie Sandrini
HorsTexteGrandEcartv

   LE GRAND ÉCART
  Du classique au cancan
   Récit
   Préface de Brigitte Lefèvre
   Hors texte noir et blanc et couleurs
  272 pages, format : 135 x 200
   23 euros
Nous contacter


  
« Quelques années sont passées, la mémoire est toujours vive. La danse, qu’elle soit classique, de music-hall, contemporaine ou moderne, appartient bien à la même famille, celle de ceux qui veulent et peuvent exprimer des mots par le corps. Anne-Marie Sandrini y ajoute des mots qui dansent, sans attendrissement et avec la fierté de sa propre famille.
J’espère de tout cœur que le lecteur saura apprécier son aventure artistique singulière, riche d’émotion et d’énergie, à son image. » 
Brigitte Lefèvre,
directrice de la danse de l’Opéra de Paris

Le livre
« À l’origine, je suis une danseuse classique : comme ma grand- mère, ma mère et mon père. Mais je suis surtout la fille de deux personnages extraordinaires, deux aventuriers du spectacle... » Dans un récit foisonnant qui met en scène trois générations de danseurs, Anne-Marie Sandrini évoque sa grand-mère Emma, célèbre danseuse étoile de l’Opéra de Paris dont le fils, Pierre Sandrini, étudie la danse à Garnier avant de bifurquer vers le cabaret (le Moulin rouge) pour acquérir ensuite le sien, le Tabarin. Il rend le lieu célèbre par la beauté des danseuses qui s’y produisent, l’audace des décors et le french cancan. Il épouse une très belle danseuse classique, Andrée Rapo, qu’il convertit au cancan. De cette union naîtra la petite Sandrini, d’abord petit rat de l’Opéra, où son nom devient lourd à porter...
En toile de fond de ce témoignage, la grande époque des cabarets, avec, au passage, un aperçu de quelques talents encore en herbe : Montand, Chevalier, Gabin, Mistinguett, Joséphine Baker et de très jolies filles dont Cléo de Merode, Jane Avril, et la mère de l’auteure, Andrée Rapo, devenue capitaine des cancan.
Le livre, un des rares qui fait « le grand écart » entre danse classique et music-hall exploite des documents d’archives et des correspondances inédites. Écrit avec la légèreté d’un tutu qui s’envole, la grâce d’anecdotes drôles et historiques, il prend aussi une couleur grave et émouvante lorsque l’auteure cherche à faire partager son parcours hors du commun et à transmettre la magie de la danse.
2013 est l’année du tricentenaire de l’École de danse française. Cet ouvrage s’inscrit parfaitement dans cet anniver- saire qui donnera lieu à de nombreuses commémorations et spectacles et mobilisera les médias professionnels et généralistes.

Nos livres sont en vente en librairie . Nous vous conseillons de les acquérir chez votre libraire. En cas de difficulté, vous pouvez  nous commander celui-ci en envoyant aux Editions du Mauconduit un chèque de 24€ ttc (23€ + frais de port 1€).
  Le livre vous sera expédié dans les trois jours.